Isolation phonique : comment se protéger des nuisances sonores ?

Dans la plupart des cas, les bruits et les autres types de nuisances sonores sont très dangereux pour l’homme. Non seulement ces derniers peuvent causer l’assourdissement, ils peuvent également engendrer des importantes lésions dans le cerveau. Découvrez comment se protéger des nuisances sonores.

Identification de la source des bruits

Avant de trouver la solution adéquate pour stopper les nuisances sonores, vous devez d’abord détecter les sources des bruits. À la maison par exemple, vous pouvez commencer à chercher d’où ils peuvent y pénétrer, s’ils proviennent des murs, des fenêtres ou du sol. Actuellement, il existe plusieurs façons de se protéger des ondes acoustiques de l’extérieur. En effet, vous pouvez utiliser les isolations phoniques qui consistent à épaissir les murs, le sol, ou les fenêtres de votre habitation à l’aide de matériaux tels que les plaques anti-bruit. D’autre part, il est également possible de recourir à un acousticien. Ce dernier peut détecter l’origine, l’intensité et tous les défauts de configuration qui peuvent faciliter l’entrée des bruits dans votre maison. Il vous sera d’un aide incomparable pour repérer les failles dans l’infrastructure de votre habitation et pour les réparer afin de bloquer les nuisances sonores de l’extérieur.

Les techniques d’isolations phoniques

Premièrement, vous devez savoir que l’isolation thermique ne permet pas de neutraliser les nuisances sonores. Ceci s’explique tout simplement par le fait que l’isolant thermique et l’isolant acoustique ne sont pas destinés à une même finalité. Leurs buts sont différents puisque l’isolation thermique est conçue spécialement pour vous fournir une température adaptée à vos besoins alors qu’une isolation phonique destinée à vous protéger des perturbations acoustiques. Il existe plusieurs techniques d’isolation phonique pourtant, afin qu’il soit efficace, vous devez opter pour celui qui sera le plus capable de vous atténuer les bruits de l’extérieur. Vous devez par exemple penser à changer vos fenêtres par des modèles récents qui filtrent automatiquement les bruits de l’extérieur. Vous pouvez également opter pour les tapis antivibratoires si les bruits proviennent du sol.

Le choix des matériaux

Quelques indices ont été instaurés pour permettre de trouver le bon matériel d’isolation phonique. L’indice d’affaiblissement acoustique Rw permet d’isoler l’intérieur des maisons des bruits aériens. L’indice d’efficacité au bruit de choc est celui qui permet de lutter contre les nuisances sonores dues aux différents impacts. Et enfin, le coefficient global détermine le pouvoir filtrant et la résistance des matériaux. Les matériaux qui possèdent le plus ces indices sont ceux à prioriser pour pouvoir mettre fin efficacement aux nuisances sonores. Vous pouvez vous renseigner auprès des magasins de bricolage pour les trouver. Mais avant cela, il est toujours recommandé de demander l’avis d’un professionnel ou d’un expert dans la lutte contre les nuisances sonores pour mieux comprendre le sujet.

Isolation thermique : quel prix au m² envisager ?
Quelles solutions pour isoler les combles et la toiture ?